Page publique
www.saint-ybard.fr
http://www.saint-ybard.fr/public/perso/img-r55-a31.jpg

sous menu
LOISIRS ET CULTURE
► L'Ivre de Lecture
► Les Associations de la commune
► symposium de sculpture
► Histoire de Saint Roch
► Ses personnages célèbres
► Archives sur l'Histoire de Saint-Ybard

calendrier
Mois précédent Mars 2019 Mois suivant
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Cliquez sur les cases rouges pour afficher l'évènement du jour.
Rechercher : http://www.saint-ybard.fr/public/img/loupe.gif

Histoire de Saint Roch


L’histoire de Saint-Roch est entourée de légendes
qui mériteraient d’être contées...

 

Il est né vers 1300 à Montpellier (Hérault), seul fils d’un haut magistrat. Se trouvant orphelin à l’age de 20 ans, Saint-Roch part en pèlerinage pour Rome, après avoir donné tout ce qu’il possédait aux pauvres. Tout au long de sa route, il s’arrête pour soigner et panser des malades, on dit qu’il rendait la santé. Ses soins allaient de préférence aux pestiférés. A son retour dans sa patrie, vers l’âge de 30 ans, il est défiguré. C’est à Montpellier alors déchiré par une guerre civile, qu’il est accusé d’espionnage. Il meurt en prison (vers 1327). Il est toujours représenté accompagné d’un chien, car la tradition veut qu’à la fin de sa vie, il fut nourri dans une forêt par un bon chien qui lui apportait chaque jour un pain dérobé à la table de son maître. Voilà pourquoi pour parler de deux personnes inséparables, le proverbe dit « c’est Saint-Roch et son chien ».

Sa date religieuse est fixée au 16 Août.

Dans notre commune, la fête patronale est la Saint-Roch. Une chapelle dans les bois et une fontaine à côté de la chapelle étaient des lieux de pèlerinage. De nos jours, une messe est célébrée le 16 Août dans cette chapelle, les pèlerins viennent encore avec « l’herbe de la Saint-Roch » (petite aunée répertoriée dans les plantes médicinales comme antidysentérique) et passent à la fontaine pour s’asperger. Coutumes qui rappellent que la peste a aussi sévi dans nos régions et expliquent pourquoi Saint-Ybard s’est mis sous la protection de Saint-Roch, et non de Saint-Eparche ou Cybard, fêté le 1er Juillet. Les représentations de ces deux Saints se trouvent de part et d’autre du retable de l’église.


Bibliographie:
* De la Peste à l’amour, Saint-Roch de Montpellier, pèlerin guérisseur
(1350 - 1379)
* Saint-Roch de Montpellier, de Jean-
Louis Bru. Pierre Téqui, éditeur 1997.

site réalisé par la mairie - Tous droits réservés. http://www.saint-ybard.fr/public/perso/enveloppe.jpg Nous contacter ImaWeb  &  A GE D I