Page publique
www.saint-ybard.fr
http://www.saint-ybard.fr/public/perso/img-r55-a31.jpg

sous menu
LOISIRS ET CULTURE
► L'Ivre de Lecture
► Les Associations de la commune
► symposium de sculpture
► Histoire de Saint Roch
► Ses personnages célèbres
► Archives sur l'Histoire de Saint-Ybard

calendrier
Mois précédent Décembre 2018 Mois suivant
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Cliquez sur les cases rouges pour afficher l'évènement du jour.
Rechercher : http://www.saint-ybard.fr/public/img/loupe.gif

Ses personnages célèbres


  • SIMONE DE BEAUVOIR (1908-1986)

Romancière et essayiste française, elle a écrit une remarquable trilogie autobiographique : Mémoires d’une jeune fille rangée , la Force de l’âge, la Force des choses. La médiathèque d’Uzerche a été baptisée « Simone de Beauvoir ». Ce choix n’est pas sans relation avec les liens que l’écrivain avait avec le Limousin. C’est à Saint-Ybard, chez son grand -père, que dans sa jeunesse, Simone de Beauvoir venait passer ses vacances, dans la propriété de Meyrignac, acquise par son arrière-grand-père Narcisse Bertrand de Beauvoir au début du XIXème siècle. Séjours dont on retrouve de multiples évocations dans son livre  
« Mémoires d’une jeune fille rangée ».
Et c’est Louise qui faisait le trait d’union entre Paris et le Limousin, « sa présence m’était aussi indispensable que le sol sous mes pieds ». Elle avait quitté Saint-Ybard pour aider Madame Françoise de Beauvoir à s’occuper de Simone et d’Hélène sa soeur. Sa fille, filleule de Simone de Beauvoir habite toujours à Saint-Ybard. Les « De Beauvoir » ont marqué leur attachement à la commune en participant à deux reprises au Conseil Municipal et en faisant don de deux vitraux à l’église, l’un représentant Saint-Ybard , l’autre Saint-Joseph. Ces deux vitraux étaient déjà mentionnés à l’inventaire du 19 octobre 1899.

  • HORTENSE DUFOUR

Hortense Dufour romancière née en 1946 d’un père magistrat français et d’une mère musicienne italienne venait également passer ses vacances chez son grand-père paternel qui avait une maison dans le bourg de Saint-Ybard. Elle choisit de se consacrer à ses enfants et à l’écriture. Se lançant tout d’abord dans le roman, elle publie « La Femme Buissonière » et « La dernière femme de Barbe-Bleue » avant d’obtenir le Grand Prix des lectrices de « Elle » en 1978 pour : « La Marie-marraine ».
Elle est encore
récompensée en 1982 par le Prix de livre Inter pour « Le Bouchot ». Puis, elle se spécialise ensuite dans l’histoire des femmes célèbres et particulièrement dans le récit biographique : Cléopâtre, Marie-Antoinette, Sissi, Colette ou Georges Sand.
Dans plusieurs
de ses nombreux romans, on retrouve des personnages et des scènes typiques qui ne sont pas sans rappeler des souvenirs aux autochtones.

site réalisé par la mairie - Tous droits réservés. http://www.saint-ybard.fr/public/perso/enveloppe.jpg Nous contacter ImaWeb  &  A GE D I